La tendance végétalienne

2019-02-27

Selon un sondage effectué par la société « Compare the Market », le nombre de végétaliens au Royaume-Uni s’élève aujourd’hui à 3,5 millions ! Une preuve évidente de l’explosion de popularité des régimes à base de légumes. D’autant plus d’ailleurs si l’on compare ces chiffres avec les statistiques de 2016 selon lesquelles les végétaliens âgés de plus de 15 ans n’étaient alors que 542 000 au Royaume-Uni.

Prenons pour exemple le mois de janvier de l’année dernière (2018) ! Au Royaume-Uni, près de 170 000 personnes se sont engagées à devenir végétaliennes pendant un mois dans le cadre de la campagne Veganuary (tous les ans en janvier). Un chiffre incroyable : en 2014, en effet, seules 3 300 personnes avaient participé à cette campagne. Il ne fait donc aucun doute que quelque chose se passe dans le mouvement végétalien au Royaume-Uni !

Le terme de végétalisme a été introduit pour la première fois en 1944 par Donald Watson qui avait fermement refusé les termes « vitan » et « benevore ». Après avoir fondé l’association végétalienne anglaise, Watson et 5 autres pionniers de ce mouvement avaient lentement commencé à promouvoir le mode de vie végétarien et sans produits laitiers qui, grâce à leur engagement, est aujourd’hui connu sous le nom de végétalisme.

Bien que le terme de végétalisme fit son apparition dès les années 40, plus de 70 ans furent nécessaires pour que les gens comprennent vraiment ce qu’il signifiait et pour que les masses commencent à adopter le mode de vie végétalien.

Le végétalisme consiste à ne manger aucun aliment impliquant l’usage de produits d’origine animale. Le végétalisme est intimement lié à une philosophie rejetant l’idée que les animaux puissent être des marchandises et qui les considère au contraire comme des êtres vivants. Concernant l’aspect strictement alimentaire du végétalisme, un végétalien ne consomme évidemment ni viande, ni poisson, ni œufs, ni produits laitiers, ni miel. Dans la pratique, un vrai végétalien devrait s’abstenir de consommer toute substance dérivant d’un animal. Lorsque j’ai commencé à envisager le végétalisme, par exemple, je ne savais pas que je n’aurais pas dû manger de miel.

Ainsi, ce qui a commencé comme un mouvement de sous-culture au Royaume-Uni, prôné par un petit nombre d’adeptes, est désormais un mouvement officiel en pleine expansion ! Pourquoi le végétalisme est-il si répandu de nos jours ?

Beaucoup soutiennent que la montée du végétalisme au Royaume-Uni est en partie imputable à la visibilité du mouvement sur Instagram. La communauté végétalienne étant très active en ligne, l’alimentation végétalienne est soudainement devenue visuellement attirante et rentable grâce aux très belles images partagées en ligne. Les préjugés selon lesquels les plats végétaliens ressemblaient à de la nourriture pour les lapins ou pour les chèvres ont disparu. Aujourd’hui, grâce aux médias sociaux, les plats végétaliens sont considérés comme séduisants, nourrissants, colorés et surtout délicieux.

De manière générale, je pense que cette tendance est exceptionnelle car elle respecte le bien-être des animaux et constitue un excellent moyen de vivre plus sainement et plus respectueusement vis-à-vis de l’environnement. Beaucoup de gens choisissent de devenir végétaliens pour l’une des raisons suivantes :

  • Pour les avantages que ce régime apporte à la santé, notamment le fait qu’il permet d’absorber plus de vitamines et de se sentir plus énergiques
  • Pour gérer le poids et réduire les niveaux de graisse du corps
  • Pour respecter le bien-être des animaux et se conformer à la philosophie éthique végétalienne
  • Pour moins dépendre d’aliments contenant des antibiotiques ou d’autres substances
  • Pour vivre de manière plus écologique et plus respectueuse de l’environnement
  • Pour manger des aliments plus savoureux et plus frais
  • Dans tous les cas, beaucoup de personnes commencent par un style de vie flexitarien, à savoir en mangeant occasionnellement des plats végétaliens ou végétariens. On commence généralement par réduire la quantité de viande consommée et puis on élimine les produits d’origine animale les uns après les autres jusqu'à devenir complètement végétaliens. Vous pouvez bien sûr le faire vous aussi !

    Commencez par cette recette végétalienne pour apprendre à mieux connaître ce type d’alimentation !

    1. Soupe de carottes >> https://www.sapienstone.com/whats-the-top/strongcarrot-soup-ndash-recipe-greedy-gourmet-strongbr-14384/

    2. Alors, quand allez-vous changer vos habitudes ?

      Michelle Minnar – Greedy Gourmet
      Facebook
      Instagram


Découvrir la gamme de coloris SapienStone pour les plans de cuisine


Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.