L’évolution de la cuisine : SapienStone est déjà dans le futur

2018-08-03

L’évolution de la société et de la cuisine ont suivi un cheminement parallèle..
Depuis que l’homme est carnivore et qu’il a découvert le feu, consacrer un espace à la préparation des aliments est devenu un besoin naturel et primaire, tout comme réaliser une multitude d’ustensiles dotés de différentes fonctions qui facilitent la cuisson, la conservation et la manipulation des aliments.
 
À l’époque romaine, la cuisine était déjà dotée d’espaces conçus pour la conservation des aliments, de meubles de rangement pour les casseroles, d’une table de cuisson avec des fourneaux à braises et d’un plan de travail. Elle se trouvait alors dans les parties les plus excentrées de la maison afin que la fumée et les odeurs n’envahissent pas les autres pièces. Dans les foyers des classes plus aisées, c’était un lieu réservé aux domestiques, pratique qui a perduré durant tout le Moyen Âge. À cette époque, les grandes cuisines des châteaux et des palais, qui ressemblaient à de grands laboratoires où l'on préparait les plats pour les nombreux invités des somptueux banquets des seigneurs, étaient dotées d’immenses cheminées avec un trépied où l’on pouvait poser de grosses marmites en cuivre, en fonte ou en laiton. Cette pièce était exclusivement consacrée à la cuisson des aliments tandis que les plats étaient dégustés dans d’autres pièces.
 
Les changements économiques et sociaux entre 1700 et 1800
 
C’est seulement avec le changement économique et social qui s’est produit à cheval entre 1700 et 1800 et qui s’est accompagné d’une hausse des revenus des classes pauvres et moyennes que les maisons des citoyens ordinaires ont commencé, à leur tour, à être dotées d’espaces destinés à la cuisson et à la conservation des aliments. Il s’agissait tout d'abord de pièces étroites et confinées qui se sont ensuite agrandies pour devenir l’une des pièces les plus importantes de la maison.
C’est ainsi que les premiers « meubles de cuisine » sont arrivés sur le marché, qui, sous les plaques, disposaient d'un contenant pour ranger le bois ou le charbon à brûler. Ce n’est que plus tard que ces meubles ont été adaptés à l’utilisation du gaz.
 
Au XIXe siècle, la structure sociale change peu à peu et la cuisine n’est plus le lieu de travail des domestiques mais le règne de la femme de la maison. Un contexte qui suscite la réflexion sur une série d’aspects sociologiques, psychologiques et politiques qui reconsidèrent la place de la femme dans la société, sous l'effet également des premiers mouvements féministes qui ont débuté durant la seconde moitié du siècle en Europe.
 
La conception rationnelle dessine les nouvelles cuisines
 
C’est dans ce mouvement de pensée et de réévaluation des positions sociales, également lié au fait que la femme doit tenir la maison seule et sans domestiques, que Catherine Beecher se consacre à la conception d’une cuisine rationnelle en s’inspirant des cuisines conçues pour les bateaux et en établissant un modèle de référence.
La cuisine proposée par Beecher répond à un besoin qu’elle et les autres bourgeoises ont ressenti, et indique les principes ergonomiques sur lesquels la pièce consacrée à la cuisson des plats doit être réalisée, en attribuant des fonctions spécifiques aux différents espaces et en précisant les manières de disposer les objets et les plats.
 
Après Beecher, Christine Frederick, entre 1915 et 1922, analyse de façon approfondie le travail effectué en cuisine. Les fameuses « études du fil » l’aident à mesurer les distances parcourues par une femme au foyer dans la cuisine : une femme se voit attacher à un fil qui se déroule en fonction de ses déplacements afin d’obtenir un réseau complexe de fils. Ainsi, cet enchevêtrement lui permet d’établir la disposition la plus fonctionnelle des meubles dans la pièce.
 
Son livre « Household Engineering; Scientific Management in the Home » inspire Margarete Schütte-Lihotzky qui, dans les années 30, met au point la célèbre « Frankfurter Küche », dont l’ergonomie et la fonctionnalité sont devenues le modèle des cuisines intégrées actuelles.
Caractérisée par une rationalisation des espaces poussée, une forme en « U » qui permet d’avoir tout à portée de main, une continuité des plans d’appui, des espaces de travail lumineux, des matériaux résistants et durables, une disposition pensée pour raccourcir les trajets d’un endroit à l’autre, la cuisine de Francfort est le premier véritable projet dans lequel l’ingénierie s’applique au mobilier et devient le principe fondateur pour repenser l’ameublement de la cuisine.
 

Avec le temps, l’ameublement de la cuisine ne cesse de jouer un rôle fondamental en contribuant au bien-être de la vie quotidienne. Devant être toujours plus dynamique, la femme qui est de plus en plus active doit optimiser le temps consacré aux tâches ménagères. Ainsi, elle préfère investir dans un ameublement et des appareils électroménagers performants qui l’aident à exécuter les tâches ménagères plus facilement, notamment parce que le coût du personnel de service est désormais trop excessif.
 
La cuisine devient donc une pièce où la maîtresse de maison est protagoniste et commence à ressentir le besoin de se livrer à ses occupations dans un espace confortable et accueillant. C’est à ce moment qu’intervient l’esthétique : en plus d’être fonctionnelle et ergonomique, une cuisine doit être belle et transmettre les goûts de la personne qui l’a choisie.

La cuisine occupe une place centrale dans la maison et remplit d’autres fonctions qui vont au-delà de la simple préparation des plats : une pièce de sociabilité, d’intimité et d’échange qui s'entremêle avec l’espace salon en donnant sur celui-ci et grâce à des compléments d’ameublement qui établissent un dialogue entre les deux pièces.

Des matériaux toujours plus performants et durables aux solutions les plus ingénieuses pour exploiter les espaces, des ouvertures les plus faciles à l’étude toujours plus rigoureuse des espaces de travail, aujourd’hui la conception d’une cuisine est véritablement le fruit de recherches approfondies sur les besoins du consommateur final et ses comportements quotidiens.
 
Les fabricants souhaitent donc proposer un produit réalisé sur mesure pour répondre à tous les besoins qui combine également une grande fonctionnalité et un design attrayant qui soit du goût de tous.

SapienStone répond aux besoins d’esthétique et de fonctionnalité
 
Les produits SapienStone allient parfaitement esthétique et fonctionnalité, une combinaison qui influence aujourd’hui tous les choix d’ameublement et pas seulement.
Dans le sillage de l’évolution qu’a connu l’approche de l’ameublement de la cuisine, le plan de travail SapienStone répond de manière très efficace à plusieurs exigences.
 
Tout d’abord, il répond à des exigences de durabilité et de fonctionnalité. En effet, le grès cérame SapienStone est totalement non-absorbant, résistant aux températures élevées, à l’abrasion, aux rayures et aux produits corrosifs. L’entretien est facile et très rapide, il suffit d’utiliser un chiffon humide, si nécessaire avec du dégraissant, pour nettoyer très facilement en seulement quelques gestes une surface continue, garantissant ainsi une hygiène irréprochable.
 

En plus de ces caractéristiques techniques qui facilitent la vie en cuisine, SapienStone associe également une recherche esthétique qui permet de réaliser des surfaces offrant un rendu esthétique homogène qui reproduisent différents matériaux tels que le marbre, le ciment et les pierres naturelles. Les dix-neuf textures proposées permettent d’habiller tout type de cuisine, moderne ou classique.
 
Qu’en est-il de l’avenir de la cuisine ?
 
L’avenir de la cuisine semble reposer sur deux aspects : la technologie d’une part, et la capacité à faire face à un monde en constante évolution de l’autre.

En effet, parallèlement à la cuisine, les appareils électroménagers ont connu une évolution majeure : tout d’abord pensés pour faciliter ou accélérer les temps de cuisson, ils sont désormais conçus pour remplacer le plus possible l’homme, autant dans la programmation que dans l’exécution des tâches ménagères. L’heure est à la Smart Kitchen, la cuisine domotique, où les appareils électroménagers sont connectés entre eux, communiquent et parlent aux maîtres de maison qui, à distance, ont le contrôle total sur la mise en marche et le fonctionnement de chaque appareil.
 
Mais la Smart Kitchen constitue seulement l'une des réponses aux changements d’un mode de vie qui demande toujours plus de rapidité et d’argent. Le style de vie contemporain nécessite de beaux espaces, qui se prêtent à plusieurs utilisations, et la cuisine n’est plus seulement une pièce où l'on cuisine et l'on mange, mais où l’on peut aussi faire ses devoirs, travailler, discuter et divertir les invités.
 

Pour répondre à ce nouveau mode de vie fluide, SapienStone a élaboré en collaboration avec l’entreprise espagnole TPB Top Porzelanik Barcelona® un plan de travail avec une plaque de cuisson à induction intégrée TPB®, dotée d’inducteurs de dernière génération et de commandes tactiles, qui rendent l’utilisation de la zone de cuisson très simple et intuitive. Lorsqu’il n’est pas utilisé pour la cuisson des aliments, le plan de travail peut être utilisé de différentes manières : pour manger, pour travailler ou pour s’adonner à toute sorte d’activités qui nécessitent un plan d’appui.
Pour répondre à un style d’intérieur de plus en plus caractérisé par des espaces qui fusionnent, les éléments d'ameublement doivent remplir des fonctions différentes et servir de lien entre les pièces qui s'entremêlent. Le plan de travail en grès cérame SapienStone constitue le meuble parfait qui allie la cuisine et le salon ou encore la cuisine et le bureau, des pièces qui aujourd’hui coexistent souvent dans le même espace, et ce sans aucunes cloisons.
 
Dans la cuisine du futur qui embrasse l’évolution technologique et fonctionnelle et qui la décline en un design novateur et visionnaire, les plans de travail SapienStone constituent une solution qui combine facilité d’utilisation et fort impact esthétique dans un produit à la pointe de la technologie qui s’adapte aux nouveaux modes de vie.
 
La rédaction.


Découvrir la gamme de coloris SapienStone pour les plans de cuisine


Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.